Jean-Pierre Foucault soutient Christian Estrosi : "j'ai pas envie de donner les clés de notre région à n'importe qui..." | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jean-Pierre Foucault soutient Christian Estrosi : "j'ai pas envie de donner les clés de notre région à n'importe qui..."
©

Un soutien de poids

Jean-Pierre Foucault soutient Christian Estrosi : "j'ai pas envie de donner les clés de notre région à n'importe qui..."

L'animateur de TF1 se dit "très flatté" de rejoindre le comité de soutien du candidat Les Républicains qui compte de nombreuses personnalités.

Christian Estrosi aime les personnalités et elles le lui rendent bien. On connaît déjà l'amitié qui lie le maire de Nice à Patrick Sébastien notamment. Cette fois, il peut compter sur le soutien d'un autre homme de télévision, Jean-Pierre Foucault. Dans une vidéo rendue publique, et visible sur la page Facebook du candidat Les Républicains, l'animateur de TF1 n'y va pas par quatre chemins pour expliquer son choix : "D'abord, je connais Christian Estrosi depuis de longues années et je l'apprécie. Ensuite, j'ai pas envie de donner les clés de notre région – enfin de ma région – à n'importe qui..."

L'éternel animateur de TF1 vise, sans la nommer, Marion Maréchal-Le Pen, également en lice pour les régionales, et qui est au coude à coude dans les sondages avec la liste Les Républicains : 36 % des votes pour la liste frontiste au second tour, qui ferait jeu égal avec celle des Républicains et des centristes, selon un sondage Ifop du 21 octobre. Le supporteur de l'OM se dit ainsi "très flatté" de rejoindre le comité de soutien du candidat Les Républicains qui compte notamment Gérard Depardieu, Enrico Macias, le mannequin Estelle Lefébure, le cinéaste Alexandre Arcady, le romancier Max Gallo, mais aussi des sportifs comme l'ancien pilote Jean Alesi, le skieur Luc Alphand, ou encore le nageur Alain Bernard...

L'engagement de Jean-Pierre Foucault, 67 ans, n'est pas vraiment une surprise : il s'était déjà mouillé pour soutenir son ami Jean-Claude Gaudin qui se représentait à la mairie de Marseille en 2014, sous l'étiquette UMP.

Lu sur Gala

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !