Japon : Des excréments comme carburant d'une mobylette... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Cette "moto-crotte" d'un nouveau genre a une autonomie d'environ 300 kilomètres.
Cette "moto-crotte" d'un nouveau genre a une autonomie d'environ 300 kilomètres.
©DR

Moto-crotte

Japon : Des excréments comme carburant d'une mobylette...

Un fabricant japonais de toilettes a présenté mercredi un modèle de moto révolutionnaire qui fonctionne avec les excréments.

"Dégoûtant" diront les uns, "malin" argumenteront les autres. Toujours est-il que les excréments peuvent avoir une grande utilité. La preuve. Un fabricant japonais de toilettes a présenté mercredi un modèle de moto qui fonctionne avec du "caca" comme carburant. Une démonstration a été effectuée dans la banlieue de Tokyo. Une hôtesse a expliqué que le conducteur n'était pas le fournisseur principal de cette "énergie". "Le biogaz utilisé par le véhicule provient de déjections animales et de boues d'épuration", a tenu à préciser Kenji Fujita, un porte-parole de la compagnie.

Le design de cette mobylette est très "innovant" puisque le siège est un véritable siège de toilette. A l'arrière du véhicule: un énorme réservoir surmonté, pour la décoration, d'un tout aussi énorme rouleau de papier toilette. Selon la firme, cette "moto-crotte" d'un nouveau genre a une autonomie d'environ 300 kilomètres.

La société Toto, créatrice de cette "popocyclette" d'un nouveau genre, n'est pas à son coup d'essai. Elle avait en effet élaboré, il y a quelques années, des toilettes chauffantes.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !