Jacques Chirac a visité l'exposition qui lui est consacrée au musée du quai Branly | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jacques Chirac a visité l'exposition qui lui est consacrée au musée du quai Branly
©REUTERS/Régis Duvignau + Atlantico (montage photographique)

Apparition

Jacques Chirac a visité l'exposition qui lui est consacrée au musée du quai Branly

En compagnie de sa fille Claude Chirac et d'Abdou Diouf, ancien président du Sénégal, Jacques Chirac a été reçu par Stéphane Martin, le président du musée et par l'ancien ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon.

Si ses apparitions publiques se font de plus en plus rares, l'ancien chef de l'État s'est rendu au musée du quai Branly pour une visite surprise lundi 11 juillet en fin d'après-midi. Dans ce lieu qui porte maintenant son nom, Jacques Chirac a pu voir l'exposition qui lui est consacrée.  

Selon une information du journal Le Parisien, confirmée par une porte-parole de l'établissement, l'ancien président, créateur de ce musée des arts et civilisations d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques, a visité l'exposition entre 17h et 18h30 alors que le lieu était fermé au public comme chaque lundi. 

En compagnie de sa fille Claude Chirac et d'Abdou Diouf, ancien président du Sénégal, Jacques Chirac a été reçu par Stéphane Martin, le président du musée et par l'ancien ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon, qui a conçu l'exposition "Jacques Chirac ou le dialogue des cultures"

"Jacques Chirac a visité toutes les sections de l'exposition et a été très curieux, très attentif", et s'est montré "amusé" devant les masques traditionnels japonais qui ressemblent fortement à sa caricature, d'après la porte-parole du musée. 

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !