Il est le premier homme à entendre avant que les gens aient commencé de parler | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Il est le premier homme à entendre avant que les gens aient commencé de parler
©

Sixiéme sens

Il est le premier homme à entendre avant que les gens aient commencé de parler

Après son opération pour des problèmes de cœur, il commence à entendre les voix avant que ses interlocuteurs ne commencent à ouvrir la bouche.

"J'ai dit à ma fille que la télé de sa chambre fonctionnait mal. Le son n'était pas en phase avec les images. Puis, j'ai remarqué que la télé de la cuisine avait le même problème. Le son était mal doublé. Soudain, j'ai remarqué que ce n'était pas de la télé, mais de ma voix qu'il s'agissait".
Imaginez que chaque voix que vous entendez vous paraisse comme détraqué. Même la vôtre. C'est le quotidien de PH qui souhaite garder son anonymat. Après une opération qu'il a subi, due à des problèmes de cœur, cet homme a remarqué qu'il y avait quelque chose d'étrange qui se produisait. "J'ai dit à ma fille qu'elle se devait d'acheter une télé digne de ce nom, une télé qui fonctionne normalement, où le son est en phase avec les images. Puis elle s'est retournée et m'a dit que la télévision n'avait aucun problème. Qu'elle fonctionnait très bien", confie cet homme au magazine  NewScientist. Alors, il se rend compte qu'il voit les lèvres de sa fille bouger alors qu'il a déjà entendu ce qu'elle lui avait dit. La peur s'empare de lui.

PH est le première personne au monde qui entend une fois avant que les gens aient commencé de parler. Son cas a permis de confirmer que le cerveau humain unifie ce qu'il entend et voit, même s'il reste pourtant toujours inexpliqué. Les scanners qu'ils ont pu effectuer laissent apparaitre deux lésions dans une région du cerveau qui joue un rôle sur l'écoute, le temps et le mouvement.

lu sur New Scientist

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !