Hunger Games : le morceau chanté par Jennifer Lawrence dans le top des ventes au Royaume-Uni | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
La star d'Hunger Games, Jennifer Lawrence.
La star d'Hunger Games, Jennifer Lawrence.
©Reuters

Quelle femme !

Hunger Games : le morceau chanté par Jennifer Lawrence dans le top des ventes au Royaume-Uni

The Hanging Tree, le morceau interprété par Jennifer Lawrence dans le dernier volet de la saga Hunger Games, est 29e des charts britanniques.

Le troisième volet de la franchise Hunger Games n'a pas fait l'unanimité auprès des critiques, notamment à cause de son manque de rythme, mais peu ont trouvé à redire sur la performance de Jennifer Lawrence, qui campe l'héroïne Katniss Everdeen.

Non seulement la jeune femme de 24 ans, qui a remporté un Oscar en 2013, est bonne actrice, mais elle s'avère aussi bonne chanteuse.

On l'entend dans Hunger Games : la révolte, partie 1, chanter un titre macabre baptisé "The Hanging Tree" ("L'arbre du pendu"). Ce morceau, disponible dans la bande originale du film, est la surprise de cette fin d'année sur iTunes et les autres services de téléchargement légal.

Au Royaume-Uni, le titre est huitième sur la plate-forme d'Apple et 29e des charts, rapporte la BBC. Il est aussi deuxième sur iTunes aux Etats-Unis (derrière "Blank Space" de Taylor Swift) et 27e en France.

Enregistrer ce morceau a pourtant été un vrai défi pour l'actrice, qui pensant d'ailleurs qu'elle serait doublée sur ce passage. Dans une interview à AOL Build, le réalisateur du film, Francis Lawrence, explique même que l'actrice a pleuré pendant le tournage, tant elle n'était pas à l'aise pour chanter.

Le morceau est aussi disponible en ligne, sur la page Youtube de la maison de disque :

 

Lu sur Ozap

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !