Hellfest 2019 : l’hommage de Jesse Hughes et des Eagles of Death Metal aux victimes du Bataclan | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Hellfest 2019 : l’hommage de Jesse Hughes et des Eagles of Death Metal aux victimes du Bataclan
©SUZANNE CORDEIRO / AFP

Life for Paris

Hellfest 2019 : l’hommage de Jesse Hughes et des Eagles of Death Metal aux victimes du Bataclan

La 14e édition du Hellfest se déroulait ce week-end à Clisson. Jesse Hughes, le leader des Eagles of Death Metal a tenu à rendre hommage aux victimes de l'attentat du Bataclan.

Les fans de metal profitent du festival Hellfest ce week-end, organisé à Clisson, en Loire-Atlantique. 

Lors de cette édition 2019, un événement particulièrement marquant et émouvant s'est déroulé, selon des informations du Monde. Pour son retour sur une scène française, trois ans après un concert à l’Olympia, Jesse Hughes, le leader des Eagles of Death Metal, a tenu à rendre hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015.  

Il arborait un badge de l’association "Life for Paris".

Lors de son concert, il a adressé un message en français à ses fans et à la foule : 

"Je vous aime. Je me sens chez moi. Vous ne nous avez pas laissé tomber". 

Le leader du groupe a plusieurs fois mis la main sur le cœur et sur le badge "Life for Paris". Il a notamment regardé certains spectateurs à un endroit bien précis dans la foule compacte. Près d'une vingtaine de membres de l’association "Life for Paris", créée en soutien aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, ont en effet assisté au concert des Eagles of Death Metal lors de cette édition 2019 du Hellfest. 

Jesse Hughes n'était plus invité dans les festivals en France après des déclarations sur le manque de sécurité au Bataclan. Les Eagles of Death Metal avaient été déprogrammés des festivals Rock en Seine et Cabaret Vert. 

Jesse Hughes a donc profité de ce concert pour communier avec le public, s’offrir un bain de foule et rendre un hommage émouvant aux victimes de l'attentat au Bataclan, le soir du 13 novembre 2015. 

Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !