Gueule de bois : découverte d'un remède datant de l'Égypte antique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Les "Papyrus d'Oxyrhynque" sont en grande partie des documents administratifs tels que des poèmes et des illustrations.
Les "Papyrus d'Oxyrhynque" sont en grande partie des documents administratifs tels que des poèmes et des illustrations.
©Flickr/Uriel 1998

Vieux comme le monde

Gueule de bois : découverte d'un remède datant de l'Égypte antique

Pour combattre les maux liés à la consommation d'alcool, les égyptiens utilisaient le laurier l'Alexandrie (Danae racemosa).

Des spécialistes ont retrouvé parmi les Papyrus de la ville égyptienne d'Oxyrhynque plusieurs documents médicaux, dont un remède contre la gueule de bois, vieux de 1 900 ans.

Les "Papyrus d'Oxyrhynque" sont en grande partie des documents administratifs tels que des poèmes et des illustrations. Il s'agit de "la plus grande collection de papyrus médicaux jamais publiée", estime Vivian Nutton, un chercheur britannique cité par la revue LiveScience.

Pour combattre les maux liés à la consommation d'alcool, les égyptiens utilisaient le laurier l'Alexandrie (Danae racemosa). Peu réputée pour ses vertus curatives, cette plante était utilisée dans l'Egypte antique pour distinguer les poètes et les athlètes.

Le papyrus conseille de porter un collier fait de feuilles de laurier d'Alexandrie pour soulager un "mal de crâne alcoolisé". "On ne sait pas pour autant si le remède était efficace" ajoute cependant LiveScience.

Lu sur Discovery

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !