Grande-Bretagne : quand les pilotes s'endorment dans les cockpits | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
56% des pilotes britanniques se sont déjà endormis dans le cockpit
56% des pilotes britanniques se sont déjà endormis dans le cockpit
©REUTERS/Kham

Un petit roupillon et ça repart

Grande-Bretagne : quand les pilotes s'endorment dans les cockpits

Selon une étude, 56% des pilotes britanniques se sont déjà endormis dans le cockpit et près d'un tiers d'entre eux a découvert à son réveil que son copilote faisait de même.

C'est un phénomène inquiétant, une constante assez troublante et dangereuse : les pilotes britanniques piquent régulièrement des sommes dans leur cockpit. C'est ce que démontre en effet une enquête publiée vendredi par l'association britannique des pilotes de ligne. Plus précisément cette enquête indique que 56% des pilotes britanniques se sont déjà endormis dans le cockpit. Plus consternant encore, près d'un tiers d'entre eux a découvert à son réveil que son copilote dormait également.

Cette étude a été rendue publique alors que le 13 août dernier deux pilotes d'un Airbus d'une compagnie aérienne britannique se sont endormis pendant un vol. L'un des pilotes a expliqué que lui et son collègue n'avaient eu que cinq heures de sommeil la nuit précédant le vol. Un phénomène trop régulier pour être anodin. En effet, cette même enquête montre globalement que 43% des pilotes estiment que leurs compétences ont été compromises au moins une fois par mois au cours des six derniers mois à cause de la fatigue. De plus, près de la moitié des pilotes (49%) juge que la fatigue est la principale menace pesant sur la sécurité aérienne, un facteur trois fois plus important que toute autre menace, selon un sondage réalisé auprès de 500 pilotes de ligne par l'institut ComRes.

Le sondage réalisé pour l'association des pilotes de ligne (BALPA) est publié avant un vote, lundi, de la commission des transports du parlement européen sur un texte consacré aux temps de travail et repos minimum requis pour le personnel aérien.

Lu sur Le Figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !