Google Maps : pourquoi Apple l'aurait abandonné | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Apple n'a pas voulu conserver son contrat avec Google pour son service de cartographie Google Maps. Mauvaise idée ?
Apple n'a pas voulu conserver son contrat avec Google pour son service de cartographie Google Maps. Mauvaise idée ?
©Reuters

Mon meilleur ennemi

Google Maps : pourquoi Apple l'aurait abandonné

Apple a lancé sa propre application de cartographie "Plans" à l'occasion du lancement de son nouveau système d'exploitation iOS6. Et par de même laissé tomber Google Maps... Pourquoi ?

Depuis quelques jours, les internautes et mobinautes se gaussent sur le flop retentissant de "Plans", l'application de cartographie lancée par Apple. Imprécisions notoires, erreurs de placement, flous en pagaille... ce nouveau concurrent de Google Maps n'arrive décidément pas à la cheville de son principal ennemi.

Mais alors pourquoi Apple, plutôt habitué jusque là à ne livrer que des produits et applications à la finition quasi-irréprochable, s'est-il fourvoyé dans cette galère ? En dehors de la sacro-sainte concurrence entre Apple et Google, la réponse à cette hâte pourrait être d'ordre technique, selon le blog All Things Digital.

Google Maps n'aurait en effet pu être intégré à iOS6 pour une simple question de fonctionnalité : le guidage vocal. Présent depuis longtemps dans la version Android de Google Maps, il devait être intégré à la version pour l'iOS6 mais nécessitait un travail que Google ne voulait pas réaliser sans contrepartie. Les négociations entre les deux géants ont alors échoué puisque celui de Mountain View voulait que son nom apparaisse dans l'application iOS et que son service Latitude (qui permet à l'utilisateur de localiser ses proches) soit intégré... Arguments que le géant de Cupertino n'a pas voulu entendre.

Il est toutefois bon de rappeler que malgré ses imprécisions criantes, le service de cartographie d'Apple n'a pas été improvisé en un claquement de doigts : Apple bosse en effet dessus depuis un an et avait notamment racheté des sociétés spécialisées dans la cartographie tout le long de l'année 2012 pour l'affiner. Pour le résultat que l'on sait...

Lu sur All Things Digital

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !