François Hollande écrit une lettre à Rihanna | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
François Hollande écrit une lettre à Rihanna
©Capture d'écran Instagram

Rihançois

François Hollande écrit une lettre à Rihanna

Non, il ne s'agit pas d'une lettre d'amour. La chanteuse a interpellé le président sur l'éducation dans le tiers-monde.

François Hollande a répondu à Rihanna. Enfin. Aussi improbable que cela puisse paraître, les deux personnalités sont en contact. En effet, la semaine dernière, la chanteuse avait interpellé le président pour lui demander s'il avait bien reçu sa lettre, qui concernait, non pas la courbe du chômage ou le burkini, mais "Education Cannot Wait", un programme de l'Unicef pour soutenir l'éducation des enfants en zones de crise. François Hollande avait d'abord répondu sur Twitter, précisant qu'une réponse plus détaillée suivrait. 

C'est aujourd'hui chose faite, rapporte Le Parisien, qui publie la lettre en question, qui recense les initiatives de la France dans le domaine, y compris la contribution de la France au budget de l'Unicef, ou pour l'éducation des réfugiés syriens au Liban. "Dans le monde, un enfant sur quatre vit dans un pays touché par une crise. C'est donc une action globale que nous devons conduire parce que l'éducation sauve des vies." 

Une lettre formelle, donc, bien que d'aucuns ont remarqué que si elle commence par un "Chère Madame", elle finit néanmoins par un plus chaleureux "Chère Rihanna". Ce qui devrait en faire frétiller plus d'un car, depuis l'échange des deux sur Twitter, un compte parodique a créé une "fan fiction" érotique sur "l'amour interdit" entre les deux personnalités, une histoire qui fait rire les réseaux sociaux depuis quelques jours.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !