Bye-bye Dr House | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Bye-bye Dr House
©

Clap de fin

Bye-bye Dr House

La série s’arrêtera en mai prochain, à la fin de la huitième saison.

Le plus célèbre docteur du petit écran nous quitte. Les producteurs exécutifs de la série Dr House, David Shore et Katie Jacobs et Hugh Laurie, l’acteur principal, ont annoncé la fin des aventures du célèbre docteur.

Dr House prendra donc fin en mai prochain, à la fin de la huitième saison.

"La décision d'arrêter la série maintenant - ou à n'importe quel autre moment - est difficile. Depuis le début, "Dr House" a eu pour objectif d'offrir un monde cohérent et gratifiant dans lequel toutes les questions humaines existentielles d'éthique, d'émotion, de logique et de vérité, pourraient être posées, exploitées et parfois trouver une réponse", explique le communiqué. "Dans son temps, "Dr House" a fasciné le public en grand nombre à travers le monde et a montré qu'il y avait un intérêt pour des programmes qui sont basés sur autre chose que des belles personnes ou des fusillades".

La chaîne Fox qui diffuse la série aux Etats-Unis dit regretter cette décision : "Avec regret et une boule dans la gorge, nous respections la décision de Hugh, David et Katie. Personne unique sur le papier et incroyablement interprété par Hugh Laurie, il n'y a qu'un docteur House. Pendant huit saisons, toute l'équipe de la série nous a donné - et aux fans à travers le monde - certains des personnages les plus forts et des histoires les plus impactantes jamais vues à la télévision", indique ainsi la chaîne.

Cette annonce était néanmoins attendue. La série était confrontée à des baisses d’audience et avait du diminuer ses couts en réduisant le nombre d’épisodes de plusieurs acteurs.

Lu sur Pure Medias

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !