Fin de la saga Jackson ? La grand-mère retrouve la garde des enfants de Michael | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le juge a estimé lors de l'audience que la grand-mère de Prince, Paris et Blanket avait fait un "travail remarquable" en tant que tutrice des trois enfants.
Le juge a estimé lors de l'audience que la grand-mère de Prince, Paris et Blanket avait fait un "travail remarquable" en tant que tutrice des trois enfants.
©Reuters

Happy end ?

Fin de la saga Jackson ? La grand-mère retrouve la garde des enfants de Michael

Après plusieurs semaines de déchirements familiaux, la Cour supérieure de Los Angeles semble clore l'affaire.

Un nouveau rebondissement marque ce qui pourrait bien être la fin de la saga Jackson. La Cour supérieure de Los Angeles a en effet redonné jeudi la garde des trois enfants de Michael Jackson à sa mère, Katherine Jackson.

Le juge a estimé lors de l'audience que la grand-mère de Prince, Paris et Blanket, âgés respectivement de 15, 14 et 10 ans avait fait un "travail remarquable" en tant que tutrice des trois enfants, ajoutant qu'"il est clair que les enfants sont bien pris en charge par Mme Jackson. Il est clair qu'ils l'aime beaucoup".

Un juge de Los Angeles avait en effet ordonné l'ouverture d'une enquête sur la garde des enfants de Michael Jackson suite à une crise qui avait agité la planète people, mais surtout la famille Jackson ces dernières semaines.

Il y a quelques semaines, les enfants de feu Michael Jackson avait lancé une alerte disparition alors que leur grand-mère Katherine était portée disparue. L'avocate des enfants s'était notamment inquiétée du fait qu'"il ne se passe jamais 24 heures sans qu'elle parle à ses enfants".

Or, lorsque Paris Jackson, sa petite-fille et la fille du chanteur, avait essayé de l’appeler plusieurs fois, elle avait obtenu une réponse très étrange de la part de ses tantes Rebbie et Janet. Semblant manifestement cacher quelque chose, celles-ci lui avaient toujours répondu que Katherine ne pouvait pas lui répondre.

Une véritable guerre familiale opposant les enfants du Roi de la pop et le reste de la famille avait alors commencé. Les tantes refusaient notamment que les enfants parlent à leur grand-mère.

C'est en tout cas ce que révélait Prince, le fils de la star défunte, sur Twitter. Le jeune garçon publiait en effet avant de l'effacer l'extrait d'une conversation échangée par SMS avec sa famille le 23 juillet, alors que sa grand-mère était donc encore "retenue" en Arizona.

Prince aurait ainsi écrit "C'en est assez, j'envoie donc ce SMS pour la simple raison que NOUS DEMANDONS A PARLER A GRAND-MERE IMMEDIATEMENT!!!". Message auquel Janet Jackson avait répondu "ne les laisse pas lui parler stp".

Le fils de la star défunte, dont la grand-mère était finalement rentrée au bercail avait alors déclaré : "même si je suis content que ma grand-mère soit rentré, je réalise en lui parlant à quel point elle a été manipulée, et comment on lui a menti. Je suis très en colère et blessé", mettant en garde sa famille: "si vous continuez avec vos mensonges je continuerai de dire la vérité".

La grand-mère n'avait quant à elle pas expliqué pourquoi elle n'avait donné aucun signe de vie. Le juge lui avait alors retiré son droit de garde.

Des documents déposés en cour révèle en fait qu'on avait empêché l'octogénaire de communiquer avec le monde extérieur alors qu'elle se trouvait dans un centre de villégiature, de sorte qu'elle ignorait que ses petits-enfants l'avaient portée disparue !

Lors de cette "disparition", la garde des enfants avait alors été confiée à TJ Jackson, cousin des enfants. L'audience de jeudi lui confirme ce rôle de tuteur secondaire.

Mais pourquoi tant d'histoires alors ? Des questions d'héritage, encore et toujours.

Plus de trois ans après le décès de Michael, la famille Jackson continue à se disputer autour du testament du Roi de la pop. Des affaires de fraudes agitent la famille au sujet d'une mauvaise gestion du patrimoine de la star de la part de ses exécuteurs testamentaires. De plus, les jalousies sont nombreuses dans la bataille pour déterminer qui obtiendra la meilleure part du magot. Selon cinq des frères et sœurs de Michael, le testament serait "faux, falsifié et frauduleux" et l'avocat du chanteur aurait imité sa signature.

La Cour supérieure de Los Angeles ne s'est pas exprimé sur les questions d'héritage.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !