Excès de blabla | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Excès de blabla
©

Oyez, Oyez

Excès de blabla

Prendre un train de nuit peut-être long, mais pour les passagers du train entre Oakland et Salem aux États-Unis, le voyage a semblé interminable. Une femme a parlé haut et fort au téléphone pendant près de 16 heures pour le plus grand malheur de ses compagnons de route, avant d'être arrêtée par la police.

Dormir dans un train de nuit n’est pas toujours une mince affaire : les couchettes sont trop étroites, trop petites, souvent inconfortables. Mais cela été une véritable mission impossible pour les passagers du train de Oakland (Californie) à Salem (Oregon). Les malchanceux ont partagé leur voiture avec Lakeysha Beard, une femme qui a parlé haut et fort pendant près 16 heures.

Accusée d’avoir troublé l’ordre public, la femme de 39 ans a été arrêtée par la police. D'après ses compagnons de route, plusieurs annonces rappelant l'interdiction d'utiliser son téléphone portable lorsque le train est en mouvement, ont été diffusées. Mais rien n'y fait, Lakeysha refuse d'interrompre sa conversation.

Contactée par le personnel de l’agence ferroviaire, les autorités ont précisé que Lakeysha Beard était devenue agressive et s’était emportée lorsqu’il lui a été demandé de passer ses appels avec plus de discrétion. La femme interpellée a jugé que la police a fait preuve d'un manque de respect envers elle, un comble !

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !