Facebook : comment le réseau social était vu par la presse à ses débuts | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Facebook : comment le réseau social était vu par la presse à ses débuts
©Reuters

Bon anniversaire

Facebook : comment le réseau social était vu par la presse à ses débuts

BFMTV est allé chercher les premiers articles traitant du sujet, alors que le géant américain fête ses 12 ans.

Qui aurait pu penser que Facebook, lancé il y a maintenant 12 ans, allait devenir le mastodonte à 1,49 milliards d'utilisateurs en 2016 ? BFMTV s'est amusé à relire les premiers articles parus dans la presse française sur ce phénomène. Force est de constater qu'il a fallu un bon moment avant que le réseau social ne trouve sa place dans leurs colonnes.

En novembre 2007, Facebook, n'a que "50 millions d'utilisateurs" et est encore loin de son "concurrent" Myspace (110 millions d'utilisateurs à l'époque) comme le racontait Le Monde. Aujourd'hui Myspace a été lentement enterré par Facebook. Mais le réseau social de Mark Zuckerberg suscite avant tout la méfiance puisque les premiers articles qui y sont consacrés s'inquiètent avant tout des risques sur la vie privée. "Quant à la protection des données personnelles sur le Net, elle semble de plus en plus utopique" raconte Le Point la même année. "La Cnil – Commission nationale de l’informatique et des libertés – et les instances homologues en Europe devraient publier à l’automne un rapport sur les moteurs de recherche et la façon dont ils respectent la vie privée. Ou pas."

Le Monde s'interroge sur les effets économiques. "La perte de productivité professionnelle due à la drogue Facebook a déjà été estimée : 30,8 milliards de livres sterling pour le seul Royaume-Uni" explique le quotidien du soir. Et émet des doutes sur sa viabilité. "Pour beaucoup cependant, Facebook aura du mal, avec sa nouvelle offre publicitaire, à devenir un nouveau Google" raconte le Monde. "Du coup, l'énorme valorisation de Facebook laisse certains songeurs."

Plus visionnaire, Le Figaro est ébahi par le réseau social (toujours en 2007) : "alors que MySpace connaît une grande popularité dans le monde avec plus de 170 millions d'utilisateurs enregistrés, le réseau Facebook (www.facebook.com) pourrait s'imposer dans le domaine du réseau communautaire jusqu'à inquiéter l'hégémonie d'acteurs majeurs du web tels Google ou Microsoft."

Rendons aussi hommage au Harvard Crimson, le site de l'université qui a publié le premier article sur Facebook, en février 2004. "Tout le monde a beaucoup parlé de faire un "trombinoscope" ("a face book") universel au sein de Harvard. Je pense que c'est un peu ridicule de laisser faire par l'Université car ça prendrait des années. Je peux faire mieux qu'eux et je peux le faire en une semaine" raconte alors un certain Mark Zuckerberg. 

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !