Euro 2012 : des journalistes infiltrent une fausse bombe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Euro 2012 : des journalistes infiltrent une fausse bombe
©

Mauvaise blague

Euro 2012 : des journalistes infiltrent une fausse bombe

Le gadget avait tout d'une vraie bombe artisanale, bricolée avec une canette de bière, des écouteurs et un réveil matin.

Afin de démontrer les lacunes du dispositif de surveillance de l'Euro de football, une équipe de journalistes ukrainiens s'est livré à un test, selon Première.fr.

Deux jours avant l'ouverture officielle de la compétition, les journalistes de la Pravda d'Ukraine ont glissé une fausse bombe dans leur sac à dos avant de tenter de s'infiltrer ni vus ni connus dans les zones réservées aux supporters. Le gadget avait tout d'une vraie bombe artisanale, bricolée avec une canette de bière, des écouteurs et un réveil matin.

L'équipe chargée de la sécurité de la Fun Zone à Kiev n'a pas bronché. L'alcool, les armées et les gros appareils photos sont souvent refoulés, mais la fausse bombe n'a alerté personne.

Après avoir passé sans encombre le périmètre de sécurité, les journalistes ont photographié leur jouet aux quatre coins de la Fun Zone. 

Contrairement aux apparences, l'évènement n'est pas anodin pour les Ukrainiens. En avril, une série d'explosions dans la ville de Dniepropetrovsk avait secoué le pays en faisant 29 blessés. Plus récemment une forte déflagration, sans lien avec le terrorisme, avait retenti dans un tramway de la même ville.  

Lu sur Première.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !