Elon Musk découvre un stock de vêtements avec le slogan "Stay Woke" dans les locaux du siège de Twitter | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Elon Musk a découvert un ancien stock de t-shirts avec le slogan stay woke dans les locaux de Twitter.
Elon Musk a découvert un ancien stock de t-shirts avec le slogan stay woke dans les locaux de Twitter.
©OLIVIER DOULIERY / AFP

Wokisme

Elon Musk découvre un stock de vêtements avec le slogan "Stay Woke" dans les locaux du siège de Twitter

Le patron de Twitter a publié une courte vidéo sur son compte. Il dévoile un ancien stock de t-shirts destinés aux employés avec la formule progressiste "stay woke".

Elon Musk a publié une vidéo de lui en train de brandir des anciens t-shirts des employés de Twitter avec des slogans progressistes. Cet ancien stock de vêtements à destination des employés était stocké dans des placards dans les locaux du siège de Twitter. Elon Musk qui souhaite défendre la liberté d’expression ne partage pas les idéaux et les valeurs du wokisme, un courant de pensée progressiste très influent au sein de la société américaine et du monde universitaire.  

"Trouvé dans un placard au siège de Twitter", a-t-il indiqué en sous-titre de sa vidéo, ajoutant deux émojis.

Dans la vidéo, on peut entendre quelqu'un rire alors qu’Elon Musk montre des piles de vêtements. Le co-fondateur de Twitter, Jack Dorsey, avait lui-même porté un de ces vêtements en 2016.

"Nous sommes au merchandising et il y a tout un placard plein de t-shirts hashtag woke", explique Elon Musk.

La vidéo d’Elon Musk a été très critiquée par les défenseurs du wokisme. 

Elon Musk a aussi suscité la colère de ses abonnés avec un tweet supprimé depuis dans lequel il a révélé que les chemises dont il se moquait "proviennent des manifestations de Ferguson" suite à la mort de Michael Brown en 2014.

New York Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !