Elle s'appelle Isis, Nutella refuse de personnaliser un pot à son nom | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Elle s'appelle Isis, Nutella refuse de personnaliser un pot à son nom
©DR

Mauvaise surprise

Elle s'appelle Isis, Nutella refuse de personnaliser un pot à son nom

Heather Taylor a voulu faire la surprise à sa fille de 5 ans en lui offrant un pot de Nutella à son prénom. Mais, elle n'avait pas pensé essuyer un refus.

Il ne fait pas bon s'appeler Isis. Heather Taylor l'a appris à ses dépens. Cette mère de famille a voulu faire la surprise à sa fille de 5 ans en lui offrant un pot de Nutellaà son nom. Mais, la petite fille n’a pas eu droit à son pot personnalisé à cause de son prénom, comme le rapporte le Sydney Morning Herald.

En effet, la petite Australienne s’appelle Isis. Et, si Isis est le nom d'une déesse égyptienne, il est aussi l’acronyme utilisé dans les pays anglophones pour désigner l'Etat islamique ("Islamic State of Iraq and Sham"). Le responsable du magasin a donc refusé d'inscrire le prénom de la fillette de 5 ans sur l'étiquette du pot, de peur que cela ne nuise à l'image de la marque. 

L'un des responsables de Ferrero Australia (le groupe possédant la marque Nutella), Craig Barker, a expliqué à la mère de famille : "Comme pour toutes les campagnes marketing, il faut prévoir des limites pour éviter les dérapages. [...] Malheureusement, il arrive donc que nous refusions certains noms, qui pourraient être considérés comme inappropriés par certains".

A lire aussi -Prénoms : non, vous ne pouvez pas appeler votre enfant "Nutella" ou "Mini-Cooper"

Mais, déçue, Heather Taylor ne se satisfait pas de ces explications et s'emporte : "Je suis vraiment très contrariée par tout ça. Vous salissez le prénom de ma fille. Vous choisissez de refuser son prénom au cas où le public y ferait référence négativement". Car, malheureusement, elle a déjà eu une mauvaise expérience au mois de novembre. Le magazine féminin Woman's Day publiait un article intitulé "12 prénoms de bébés qui devraient être interdits", dans lequel apparaissait le nom de son enfant, Isis, en première position. Mais, sa surpirse fut plus grande encore lorsqu'elle découvrit que le deuxième prénom figurant sur cette liste est... Nutella. Ironie...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !