Échecs : le maître tricheur | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Échecs : le maître tricheur
©

Un coup d'avance

Échecs : le maître tricheur

Un "petit génie" français suspendu 5 ans pour avoir triché par SMS aux championnats du monde.

Ce n'est peut-être pas un coup d'essai, mais c'est une grande première dans le petit monde très discret des échecs.

Sébastien Feller, jeune prodige français de 19 ans, a été convaincu de tricherie lors des derniers championnats du monde par équipe de septembre dernier à Khanty-Mansyik, en Russie.

Le système, complexe, reposait sur l'envoi de SMS. Cyril Marzolo, autre grand maître français, étudiait tous les coups possibles grâce à un logiciel spécialisé depuis la France, avant d'envoyer ses indications au sélectionneur et entraîneur de Sébastien Feller en Russie. (Les messages codés sont décryptés par Le Quotidien.) Sur place, les déplacements de l'entraîneur dans la salle de jeux indiquaient au joueur le coup supposé gagnant.

L'affaire est prise très au sérieux par la Fédération Française d'Échecs qui engage des poursuites après que sa vice-présidente a découvert que les messages incriminés étaient envoyés depuis son propre téléphone par son ami Cyril Mazolo.

Kael Serreri note dans France Soir qu'il est très rare qu'une Férédation mette ainsi elle-même ses propres membres en cause. Devant le préjudice porté à l'image de la FFE, un pourvoi devant des instances pénales n'est pas exclu.

 

Lu sur France Soir

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !