DSK ? Les Américains s'en foutent | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Capture d'écran de la homepage du New York Post.
Capture d'écran de la homepage du New York Post.
©

Sans intérêt

DSK ? Les Américains s'en foutent

Malgré le battage médiatique autour de l'affaire, une étude montre que les Américains ne sont pas intéressés.

Alors qu'en France, l'affaire DSK est l'événement le plus médiatisé depuis 10 ans d'après l'institut Kantar Media, le contraste avec les Etats-Unis est saisissant. Non pas car les médias locaux s'en désintéressent, mais plutôt car les Américains s'en moquent.

L'étude hebdomadaire du Pew Research sur les médias est sans appel. Si la presse américaine a consacré 15 % de son temps à l'affaire, en revanche, seuls 2 % des Américains expliquent que c'est l'information qu'ils ont le plus cherché à suivre cette semaine. En comparaison, ils étaient encore 27 % à se dire parincipalement intéressés par les informations autour de la mort de Ben Laden, alors que ce dossier n'occupait plus que 7 % de la couverture médiatique aux Etats-Unis cette semaine.

En matière de scandale privé mettant en cause un homme politique, les Américains se sont beaucoup plus passionnés pour les déboires conjugaux d'Arnold Scharzenegger, quitté par sa femme après avoir avoué à cette dernière qu'il était le père d'un enfant illégitime d'une dizaine d'années.

Lu sur le Pew Research

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !