Django Unchained : le film est interdit de salles en Chine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Django Unchained vient d'être censuré par les autorités chinoises
Django Unchained vient d'être censuré par les autorités chinoises
©DR

Censure

Django Unchained : le film est interdit de salles en Chine

Le film de Quentin Tarantino devait sortir ce jeudi dans les cinémas chinois. Mais au dernier moment, pour des "raisons techniques", le gouvernement chinois l'a censuré.

Django Unchained a trusté les récompenses. Par exemple, le dernier film de Quentin Tarantino a remporté deux Oscars. La presse est quasi-unanime : il s'agit d'un chef d'œuvre du septième art. A tel point que la Chine avait accepté de le diffuser dans toutes les salles obscures du pays. Une première pour un long-métrage de Tarantino. Le film devait sortir ce jeudi dans les cinémas chinois. Et bien il n'en a rien été. En effet, à la dernière minute, les autorités communistes ont décidé de l'interdire, comme le rapporte l'agence Reuters. L'information a été reprise par de nombreux sites et agite la Toile.

"On nous a seulement dit qu'il y avait des problèmes techniques et que nous devions annuler la projection. Ils nous ont dit qu'ils ne savaient pas quand le film pourrait être projeté de nouveau" explique un responsable d'un cinéma chinois, repris par le site 20 Minutes. Une raison officielle un peu surprenante. Des rumeurs établissent plutôt la présence de certaines scènes de nues comme véritable cause de la censure.

Interdiction d'autant plus troublante que pour l'occasion Quentin Tarantino avait accepté de faire des modifications sur son film. " Quentin Tarantino est d’accord pour effectuer quelques ajustements sur le film suivant les marchés et ces changements sont, pour lui, des progrès plutôt que des compromis. (…) Il est surtout question de changer la couleur du sang pour la rendre plus sombre ou encore de réduire le nombre de giclées de sang" avait à l'époque indiqué le directeur de Sony Pictures en Chine. Les fans chinois de Tarantino vont devoir au mieux attendre, au pire se morfondre.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !