Divorcer favoriserait la chute des cheveux | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Plus dure sera la chute.
Plus dure sera la chute.
©Flickr/CC Francois Schnell

Causes et conséquences

Divorcer favoriserait la chute des cheveux

Le stress lié à un divorce ou à un veuvage serait fatal à la chevelure des femmes.

Une étude américaine montre que les femmes qui ont perdu récemment leur compagnon, qu'il s'agisse d'un divorce ou d'un veuvage, ont beaucoup plus de chances de perdre leurs cheveux. 

L'auteur de l'étude, le docteur Bahman Guyuron de la Case Western Reserve School of Medicine, s'explique :

"Principalement, le stress est l'élément d'un divorce difficile qui entraîne la perte de cheveux."

Au-delà du stress et de l'héritage génétique, les femmes peuvent protéger la vigueur de leur chevelure en limitant leur consommation de cigarettes et d'alcool. 

L'étude a été menée sur 84 jumelles, qui ont subi des analyses et ont répondu à des questionnaires précis sur leur mode de vie. Chaque couple étant génétiquement identique, cette sélection de cobayes a permis d'évacuer le facteur génétique dans l'explication de la chute des cheveux. 

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !