Disneyland Paris refuse une activité "princesse" à un petit garçon avant de s'excuser | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Disneyland Paris refuse une activité "princesse" à un petit garçon avant de s'excuser
©Loren Javier / Flickr / CC

Mea culpa

Disneyland Paris refuse une activité "princesse" à un petit garçon avant de s'excuser

L'animation proposait d'être coiffés, maquillés et déguisés en princesse, puis pris en photo pour garder un souvenir de la journée.

Noah, âgé de trois ans, est fasciné par les princesses. Il apprécie tout particulièrement Elsa, l'héroïne de "La Reine des Meiges". La semaine dernière, ce petit garçon anglais devait franchir la Manche et participer à l'activité "Princesse d'un jour". L'animation proposait en effet d'être coiffés, maquillés et déguisés en princesse, puis pris en photo pour garder un souvenir de la journée... Sauf que la direction du parc d'attraction a refusé.

De quoi rendre furieuse sa mère Hayley McLean Glass qui a évoqué mardi la mésaventure sur son blog. "Mon fils est très jeune, il n’a pas encore idée des points de vue accusateurs et dépassés de notre monde. Il n’a aucune raison de penser que quelqu’un voie d’un mauvais œil un garçon jouer à se déguiser" a-t-elle déploré. La maman a également envoyé un mail à Disney pour comprendre l’origine de ce refus. "Pour le moment, il n'est pas possible de réserver 'Princesse d'un jour' pour un garçon" a rétorqué le parc francilien.

Mais devant l'ampleur prise par l'affaire - le message de la mère ayant été largeemnt relayé sur les réseaux sociaux - Disneyland Paris a fini par s’excuser auprès de la famille, précisant que le petit garçon pourrait à l’avenir participer à l’activité. Un porte-parole a ainsi évoqué un "incident isolé qui ne reflète pas la politique ou les opinions de Disneyland Paris", et a assuré que "l’expérience était disponible à tous les enfants âgés de 3 à 12 ans. Toutefois, comme l'a observé Mashable France, le parc a tout de même modifié le descriptif sur son site où il était écrit "Réalisez le vœu de toute petite fille". Désormais, on peut y lire : "Réalisez le vœu de tout enfant".

Lu sur franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !