Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite

Un conte de fée lugubre

Dismaland, le parc d'attractions parodique de Disneyland par Bansky

"C'est un parc dont le thème principal est que les parcs thématiques devraient traiter de thèmes plus sérieux" a déclaré l'artiste.

Tout le monde le sait, l'art est suggestif. Alors quand Bansky, artiste reconnu mondialement, parodie le monde merveilleux de Disney et transforme les contes de fées en réalité funeste, l'affaire fait grand bruit. En effet, une exposition insolite ouvrira ses portes le 22 août prochain dans l'ouest de l'Angleterre et montrera une réplique calcinée du château de la Belle au bois dormant, une Cendrillon morte dans un accident de carrosse, ou encore un manège de chevaux attaqué par un boucher.  

 

 

Dismaland, fusion de dismal (lugubre en anglais) et de Disneyland se vante d'être "la première attraction britannique la plus décevante". "Ce n'est pas un coup contre Disney" a assuré Bansky, qui pour l'occasion expose certaines de ses œuvres, ainsi que celles de plusieurs autres artistes. "C'est un parc thématique dont le thème principal est que les parcs thématiques devraient traiter de thèmes plus sérieux" a-t-il déclaré, ajoutant qu'il s'agissait "d'une vitrine des meilleurs artistes possibles".

L'exposition met en œuvre des faits réels, comme avec la sculpture d'un bateau plein de migrants, celle d'une femme assise sur un banc, attaquée par des volatiles ou encore, un ancien fourgon de police irlandais transformé en toboggan. L'exposition durera jusqu'au 27 septembre prochain. 

Lu sur Sud Ouest
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.