Des traces de pas humains vieilles de 800 000 ans découvertes en Angleterre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Des traces de pas humains vieilles de 800 000 ans découvertes en Angleterre
©DR

Un petit pas pour l'homme

Des traces de pas humains vieilles de 800 000 ans découvertes en Angleterre

Ces empreintes confirment la présence de l'homme dans le nord de l'Europe à cette époque.

Ce sont les plus anciennes traces de pas humains jamais découvertes en dehors du continent africain. Des empreintes vieilles de 800 000 ans ont été observées sur la côte est de l’Angleterre, en bord de mer, près de la commune de Happisburgh, par des archéologues du National History Museum et de la Queen Mary University de Londres. Cela confirme de manière directe la présence de l’homme dans le nord de l’Europe à cette époque. Les plus anciennes empreintes humaines sont situées à Laetoli en Tanzanie (3,5 millions d’années) et à Koobi Fora au Kenya (1,5 million d’années).

Après les avoir observées une première fois à marée basse, les archéologues se sont empressés de photographier ces traces avant que l’eau ne vienne les recouvrir. Ils ont ensuite reconstitué les clichés en 3D. "C’est une découverte exceptionnellement qui va réécrire notre compréhension de l’occupation humaine en Angleterre et dans toute l’Europe", s’est réjoui Nick Ashton, du British Museum. Il y a quelques années, des fossiles de mammouth et des pierres taillées avaient été mises au jour sur le même site. Les analyses des traces de pas ont montré qu’il s’agissait de traces d’adultes, mais aussi probablement d’enfants.

"C’est clairement une cellule familiale plutôt qu’un groupe de chasseurs", a expliqué Nick Ashton, ajoutant que les auteurs de ces empreintes devaient mesurer entre 90 cm en 1,70 mètre. L’espèce qui les a laissées reste encore inconnue. Il pourrait s’agir de l’Homo antecessor, une espèce ayant vécu en Europe méridionale entre 1,2 et 0,7 million d’années avant notre ère, et dont des restes ont été trouvés à Atapuerca, en Espagne.

Lu sur La Voix du Nord

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !