Des peluches Ebola en rupture de stock aux Etats-Unis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Des peluches Ebola en rupture de stock aux Etats-Unis
©

Business

Des peluches Ebola en rupture de stock aux Etats-Unis

Un fabricant de peluches éducatives en forme de microbes n'arrive pas à répondre à la demande pour les modèles Ebola.

"En rupture de stock" : la compagnie Giant microbes Inc, basée dans le Connecticut (nord-est), n'arrive plus à répondre à la demande pour ses peluches en forme de virus Ebola. Clients à l'humour morbide ou parents désireux d'expliquer la crise internationalle liée à ce virus à leurs enfants se sont arraché les peluches "Virus Ebola" à 9,95 dollars, "Virus Ebola, poupée géante" à 29,95 dollars et "éprouvette Ebola" à 14,95 dollars.

"Ce sont des jouets, des outils éducatifs et aussi des cadeaux amusants pour quiconque a le sens de l'humour", indique la société, en ajoutant que la forme de la peluche est "basée scientifiquement sur une image au microscope du vrai microbe".

L'entreprise avait démarré en 2002 avec quatre modèles. Elle vend ajourd'hui plus de 150 microbes différents, taille standard ou géante (60 cm). Elle affirme en avoir vendu plus de 10 millions dans le monde entier.

A défaut d'acheter Ebola, il est toujours possible de craquer l'anthrax, le cancer du sein, la varicelle, la gonorrhée ou encore la diarrhée.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !