En mal d'allocations, il déménage toute sa famille en Australie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Au Royaume-Uni, il ne fait pas bon vivre pour les familles nombreuses dont les parents travaillent, estime Dave Jones.
Au Royaume-Uni, il ne fait pas bon vivre pour les familles nombreuses dont les parents travaillent, estime Dave Jones.
©

Radical

En mal d'allocations, il déménage toute sa famille en Australie

Un britannique a décidé de partir avec sa femme et leurs 12 enfants, jugeant le futur de son pays "trop sombre".

Il gagne 38 000 livres par an avec son emploi de nuit dans une usine à papier. Et élève pas moins de douze enfants avec ça. Mais quand il a appris qu'un couple sans emploi de Bristol percevait 30 000 livres pour éduquer une portée tout aussi nombreuse, Dave Jones, 42 ans, est sorti de ses gonds.

Qu'à cela ne tienne, il a décidé de faire démanger toute sa famille en Australie . L'avenir en Grande-Bretagne est "trop sombre", dit-il.  "Je dois faire de mon mieux pour mes enfants et j'ai l'impression que les opportunités que j'aimerais qu'ils aient ne sont pas au Royaume-Uni", ajoute Dave. Visiblement, les 13 autres membres de la famille sont ravis de leur nouvelle vie, à 20 000 kilomètres de la précédente.

Lu sur The Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !