Découverte d'une planète dotée d'anneaux 200 fois plus grands que ceux de Saturne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Saturne est bien plus petite
Saturne est bien plus petite
©

Impressionnant

Découverte d'une planète dotée d'anneaux 200 fois plus grands que ceux de Saturne

Cette immense astre gravite à plus de 400 millions années-lumière de la Terre.

Difficile d'imaginer ce que représente J1407b, l'exoplanète découverte en 2012 et dont une nouvelle étude, publiée dans "Astrophysical Journal", trace les contours. 40 fois plus massive que Jupiter, elle possède surtout des anneaux gigantesques, 200 fois plus grands que ceux de Saturne. Plus précisément, le diamètre avancé serait de 120 millions de kilomètres soit pratiquement 10 fois la taille de notre soleil. "Si nous pouvions remplacer les anneaux de Saturne par ceux-là, ils seraient facilement visibles et apparaitraient plusieurs fois plus grands que la pleine Lune" explique Matthew Kenworthy, de l’Observatoire de Leyde aux Pays-Bas, repris dans Science et Avenir.

Composés de fines particules de poussière, ces anneaux présentent en revanche un "trou" où un satellite aurait pu se former en agrégeant toute cette poussière. C'est d'ailleurs le futur prévu pour les anneaux, dans les millions d'années à venir, destinés à créer de nouvelles lunes.

Malgré sa taille, il a fallu faire de nombreuses observations pour la décrire, tant elle est éloignée de nous. "Nous pouvons en faire un modèle détaillé d’après les variations rapides de luminosité quand la planète passe devant son étoile" résume Matthew Kenworthy.

Jusqu'à maintenant, les chercheurs ont répertorié environ 1700 exoplanètes, c’est-à-dire des planètes situées en dehors de notre système solaire. Certaines sont très proches de la Terre en termes de taille et de masse, ce qui donne des possibilités de colonisation dans l'espace pour le futur.
 

Lu sur Astronomy

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !