Dany Boon revient chez les Ch'tis dans son prochain film | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Dany Boon présidera la cérémonie des Césars 2015 le 20 février.
Dany Boon présidera la cérémonie des Césars 2015 le 20 février.
©Reuters

Chouette

Dany Boon revient chez les Ch'tis dans son prochain film

Dans une interview au Parisien magazine publiée vendredi 30 janvier, Dany Boon révèle qu'il travaille sur le scénario d'un nouveau film, qui se passera dans sa région d'origine, le Nord de la France.

Retour aux sources. Sept ans après l'immense succès de Bienvenue Chez les Ch'tis (deuxième meilleur score du box-office français avec plus de 20 millions d'entrées), Dany Boon prépare un nouveau film mettant en scène une famille Ch'tie, dans le Nord-Pas-de-Calais. Le film s'appelera Une jolie ch'tite famille. "C’est l’histoire d’un designer parisien branché, fils de ferrailleur du Nord, qui cache ses origines prolétaires parce qu’il en a honte. C’est moi qui l’incarnerai", expose le comédien de 48 ans, dans une interview au Parisien magazine, publiée vendredi 30 janvier.

Dans cette "interview vérité", l'acteur raconte aussi qu'il a participé à la marche du 11 janvier à Paris en hommage aux victimes des attentats. "Fidèle lecteur de Fluide Glacial, Hara-Kiri, Rubrique-à-brac, j’ai grandi avec les dessins de Cabu, son Grand Duduche et son Beauf ont accompagné toute ma jeunesse. J’aimais aussi ceux de Wolinski, de Tignous. Comme beaucoup de gens, j’ai été extrêmement choqué, traumatisé par leur disparition si brutale ", confesse Dany Boon.

L'acteur, réalisateur et producteur a beaucoup de projets dans son sac. En plus de l'écriture de ce scénario sur les Ch'tis, il prépare un road movie, The Ambassadors, "en grande partie à Londres", et il a un "projet de comédie" avec le Studio Universal. Le 20 février prochain, il présidera la 40e cérémonie des Césars au théâtre du Châtelet à Paris.

 

 

Lu sur le Parisien magazine

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !