Daniel Craig a finalement accepté de jouer dans le prochain James Bond | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Daniel Craig a finalement accepté de jouer dans le prochain James Bond
©

Back in black

Daniel Craig a finalement accepté de jouer dans le prochain James Bond

Après avoir indiqué publiquement ne plus être intéressé par le rôle, l'acteur britannique aurait changé d'avis et donné son accord pour rempiler.

C'est reparti pour un tour. Enfin, peut-être deux. Selon des informations du New York Times, l'acteur britannique Daniel Craig aurait finalement donné son accord aux producteurs de la saga James Bond pour incarner pour une 5e fois l'espion le plus célèbre de l'histoire. Les productions Eons et la Metro Goldwyn Mayer avait révélé lundi que le vingt-cinquième opus de la saga était effectivement en préparation. Mais aucune information n'avait été donnée sur le casting.

Ce retour paraissait pourtant bien mal embarqué.  "Je préfère briser ce verre et me taillader les veines plutôt que de penser à un cinquième James Bond", avait soupiré l'acteur anglais de 49 ans au magazine londonien Time Out lors de la campagne de promotion de Spectre en 2015. Mais il y a quelques mois, plusieurs médias dont Radar Online, avaient révélé que Daniel Craig avait reçu une proposition de 150 millions de dollars pour que Daniel Craig reprenne le rôle pour deux films.

Une somme modeste qui aurait convaincu l'acteur, qui n'avait pas caché sa motivation : "si je faisais un autre Bond, ce serait seulement pour l’argent ". Daniel Craig a succédé en 2006 à Pierce Brosnan dans le rôle de l'espion imaginé par l'écrivain Ian Fleming. Il l'a interprété dans Casino Royale (2006), Quantum of Solace (2009), Skyfall (2012) et enfin Spectre (2015).

Dans l'attente d'une confirmation officielle, les fans vont devoir toutefois prendre leur mal en patience : le film ne sortira pas avant le 08 novembre 2019.

Lu sur 20 minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !