Coupe du monde 2018 : le Prince William et David Cameron voulaient échanger des votes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Coupe du monde 2018 : le Prince William et David Cameron voulaient échanger des votes
©Reuters

Tricheurs

Coupe du monde 2018 : le Prince William et David Cameron voulaient échanger des votes

Ils souhaitaient ainsi que l’Angleterre obtienne la compétition, selon un rapport Garcia publié par la Fifa.

Selon un passage du rapport Garcia publié par la Fifa et révélé par L’Equipe ce mercredi, le Prince William et l’ex-Premier ministre David Cameron voulaient échanger des votes pour que l’Angleterre obtienne la compétition de la Coupe du monde de football 2018.

L'Equipe indique que peu avant le scrutin de 20010, les deux hommes auraient rencontré le Sud-Coréen Chung Moog-Joon dans un hôtel de Zurich. Cette rencontre aurait été organisée à l'initiative du président du comité d'organisation Geoff Thompson. Le Sud-Coréen devait voter pour l'Angleterre en échange d'un bulletin pour la candidature de son pays pour 2022. En 2015, Chung Moog-Joon, a été déclaré coupable d'avoir enfreint le code de conduite de la Fifa durant cette campagne d'attribution. Toutefois, il a toujours nié cet échange de vote. Bizarrement, son homologue anglais a admis la manœuvre, "contre ses propres intérêts", indique le rapport qui contient toute l'enquête sur l'attribution controversée des Coupes du monde 2018 et 2022, rédigée par l'enquêteur indépendant Michael Garcia. La Fifa a expliqué qu'elle a voulu rendre public un document qu’elle s’était jusque-là refusé à dévoiler "par souci de transparence".

Lu sur L'Equipe

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !