Convoquée à une sélection de juré à New York, Madonna a été libérée de ses obligations à cause de sa célébrité | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Madonna, trop célèbre pour être juré dans un procès.
Madonna, trop célèbre pour être juré dans un procès.
©Reuters

Présente

Convoquée à une sélection de juré à New York, Madonna a été libérée de ses obligations à cause de sa célébrité

Les autorités locales ont estimé que la célébrité de la star était plus un handicap pour le tribunal qu’une aide.

Elle ne s’est pas défilée devant ses obligations citoyennes (même si elle en a finalement été libérée). Lundi matin, Madonna herself s’est déplacée au tribunal de Manhattan, avec ses gardes du corps, après avoir été convoquée comme juré potentiel rapporte Le journal de Québec, qui souligne que c’est le cas chaque année de plusieurs centaines de new-yorkais.

La star est arrivée à 16h00, heure de Paris, soit une heure après tout le monde et son passage sur les marches du tribunal a été immortalisé par un journaliste du New York Daily News présent sur place.

Une obligation a laquelle s’est donc pliée la madonne… et qu’elle a évidemment fait savoir via son compte Instagram : "Je sers mon pays! Je vais à une sélection de jury !"

"

Mais la star n’est pas restée sur place très longtemps.... et ne devrait pas être convoquée comme juré lors de procès. En effet, les autorités ont jugé que sa célébrité était plus un obstacle qu'une aide. Elle a donc été libérée de ses obligations.

"Elle a été convoquée pour une sélection de jury, elle est venue, et je pense que c'est une bonne chose", a déclaré à l'AFP David Bookstaver, porte-parole des tribunaux."Cela dit à tout le monde que tout le monde peut être convoqué, et que si on vous appelle, vous devez venir".

Lu sur journaldequebec.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !