Conduite en état d'ivresse : Gérard Depardieu, son permis suspendu | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Conduite en état d'ivresse : Gérard Depardieu, son permis suspendu
©Reuters

1,8 grammes

Conduite en état d'ivresse : Gérard Depardieu, son permis suspendu

Il avait été contrôlé un après-midi dans une rue de la capitale avec une alcoolémie d'1,8 g par litre de sang, contre un taux autorisé de 0,5 par litre.

Ce vendredi, le Tribunal correctionnel de Paris a donné concernant Gérard Depardieu. Jugé pour conduite en état d'ivresse en novembre 2012, l'acteur français s'est vu retirer son permis pour six mois. Il a aussi écopé de 4 000 euros d'amende. Tombé de son scooter, il avait été contrôlé un après-midi dans une rue de la capitale avec une alcoolémie d'1,8 g par litre de sang, contre un taux autorisé de 0,5 par litre.

En raison d'un tournage en Tchétchénie, la star du cinéma français n'a pas assisté à son procès le 24 mai dernier. L'absence n'a pas manqué d'être relevée par la procureure. "C'est toujours frustrant quand un prévenu qui conteste les faits n'est pas là pour être interrogé directement, c'est regrettable et dommageable", a dit Aurélia Devos. L'examen de l'infraction avait déjà été reporté à trois reprises.

Pour le parquet, la responsabilité de l'acteur n'est pas contestable. "Lorsque les policiers viennent l'interpeller après son accident, une odeur d'alcool se dégage fortement. Il s'énerve et dit dans un premier temps qu'il ne veut pas être contrôlé car il a bu", avait décrit Aurélia Devos. De son côté, l'avocat de l'acteur, Me Eric de Caumont, avait affirmé que les derniers verres de champagne de son client remontaient à plusieurs heures avant son interpellation et avaient été consommés avant d'embarquer dans un avion le ramenant d'Ouzbékistan la veille.

Gérard Depardieu est réputé pour ses excès. Il a, entre autres frasques, assommé un paparazzi à Florence en 2005, uriné dans la cabine d'un vol Paris-Dublin en 2011, frappé un automobiliste en plein Paris en août dernier. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !