Un concert de Lady Gaga annulé à cause de menaces islamistes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
La star de la pop devra passer son chemin : l'Indonésie, ce n'est pas pour tout de suite.
La star de la pop devra passer son chemin : l'Indonésie, ce n'est pas pour tout de suite.
©

Bad romance

Un concert de Lady Gaga annulé à cause de menaces islamistes

La chanteuse a renoncé à se produire en Indonésie, le plus grand pays musulman du monde.

Les islamistes avaient promis le "chaos". Lady Gaga a préféré renoncer. La star de la pop ne donnera finalement pas de concert à Jakarta, la capitale indonésienne, le 3 juin prochain – autant pour sa propre sécurité que pour celle des spectateurs.

Le Front des défenseurs de l'islam (FPI) avait menacé de réunir 30.000 manifestants pour empêcher la star de "répandre sa foi satanique" : ils s'étaient procuré quelques uns des 50 000 billets du concert pour pouvoir s'introduire dans le stade où était prévu le concert.

Le président du FPI avait déjà planté le décor il y a quelques temps dans un entretien accordé à l'AFP : "Elle ne porte que des culottes et un soutien-gorge. Repens-toi Lady Gaga. Repens-toi. Tu devrais porter une abaya [robe ample] et un voile et arrêter de chanter des chansons toxiques".

A l'issue d'âpres négociations, l'équipe de la chanteuse avait pourtant réussi à obtenir les autorisations nécessaires auprès des autorités, en échange de l'abandon des côtés les plus trash du spectacle.

Lu sur L'Orient Le Jour

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !