Comme tout le monde, les prisonniers aussi ont l'impression d'être de meilleures personnes que les autres | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Comme tout le monde, les prisonniers aussi ont l'impression d'être de meilleures personnes que les autres
©

Je suis formidable

Comme tout le monde, les prisonniers aussi ont l'impression d'être de meilleures personnes que les autres

Etre privé de liberté n'enlève pas l'estime de soi, selon une nouvelle étude.

Le fait de se sentir exceptionnel ou de penser qu'on est mieux que les autres est un sentiment commun. Or, une nouvelle étude menée auprès de détenus britanniques, et relayée par le site Pacific Standard, montre que les prisonniers sont eux aussi concernés par cette impression. Y compris lorsqu'il s'agit d'évaluer des qualités comme la gentillesse et la moralité. 

L'étude, publiée dans le British Journal of Social Psychology, a réalisé un sondage auprès de 79 criminels qui purgeaient leur peine dans le sud de l'Angleterre. Ils ont rempli un questionnaire dans lequel ils devaient s'évaluer par rapport aux autres prisonniers. Des qualités comme l'honnêteté, la compassion ou le respect de la loi étaient prise en compte.

Les détenus devaient ensuite remplir un second questionnaire similaire, dans lequel ils devaient cette fois s'évaluer par rapport à la population moyenne. 

Résultat : lorsqu'ils se comparaient aux autres prisonniers, ils estimaient avoir plus de moral, être plus gentils, plus respectueux de la loi, plus compatissants et plus honnêtes. Même chose s'agissant du deuxième questionnaire - exception faite du respect de la loi. Sur ce dernier point, ils se disaient aussi respectueux que la moyenne...

Lu sur Pacific Standard

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !