Cinéma : les 20 plus gros flops de 2017 en France sont... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Cinéma : les 20 plus gros flops de 2017 en France sont...
©

Boudé par le public

Cinéma : les 20 plus gros flops de 2017 en France sont...

Onze films français figurent dans ce "flop 20", selon le site Puremédias.

Le site Puremédias.com a sorti la calculette en cette fin d'année pour découvrir quels films ont le moins bien marché dans les salles françaises. Le site a utilisé les chiffres compilés par CBO-Boxoffice pour calculer le nombre total de spectateurs, mais aussi le nombre de spectateurs par salle qui projette le film, indicateur qui les met tous à égalité. 

Onze films français font partie de ce classement, soit plus de la moitié, relève Puremédias. Parmi les échecs : le film "Plonger" de Mélanie Laurent, avec Gilles Lellouche, a coulé à pic avec 34.800 entrées au total, pour une moyenne de 295 spectateurs seulement par salle.  "Le Fidèle" avec Matthias Schoenaerts et Adele Exarchopoulos, fait à peine mieux avec 40.400 entrées. Le film "Bad Buzz" d'Eric et Quentin porte, lui, bien son nom puisqu'il n'a obtenu que 40.400 entrées, avec une moyenne de 181 spectateurs par salle.

Mais le plus gros flop de l'année n'est pas français : il s'agit de l'"Outsider", avec Liev Schreiber, Elisabeth Moss et Naomi Watts. Il n'a attiré que 21.600 spectateurs dans 123 salles, avec une moyenne de 175 spectateurs par salle. 

Le pire film sur le citère des spectateurs par salle est "The Last Face" de Sean Penn, présenté au festival de Cannes et dans lequel Javier Bardem donne la réplique à Charlize Theron. Projeté sur 250 écrans, le long-métrage n'a cumulé que 42.600 entrées, soit 170 spectateurs par salle. 

Lu sur Ozap

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !