Chine : il est arrêté pour avoir fabriqué de l'alcool… au viagra | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Une pilule de viagra
Une pilule de viagra
©

Petit coquin

Chine : il est arrêté pour avoir fabriqué de l'alcool… au viagra

L'homme ajoutait, dans ses bouteilles, du Sildenafil, un composé chimique du viagra, afin d'avoir plus de succès auprès des consommateurs.

A l'aide de son usine située dans la province de Hubei, M. Huang vendait de l'alcool pas comme les autres. Les autorités le soupçonnent d'avoir ajouté, à une boisson alcoolisée qu'il fabrique, un composant chimique utilisé pour le traitement de problèmes de l'érection. Pour obtenir ce produit, le Sildénafil, l'homme d'affaires chinois est allé se renseigner sur le web : il en a commandé 1kg avant de commencer à développer sa nouvelle marque de fabrique. A partir de janvier, "Baiju", la boisson blanche alcoolisée à base de viagra, était née.

Ironie du sort : les bouteilles étaient étiquetées des mentions "nutritif" et "bon pour la santé". Au prix de 3,70 euros la bouteille, l'homme espérait augmenter ses ventes, selon la police. En l'espace de 6 mois, au moins 1170 bouteilles ont été vendues aux alentours de son usine. Les autorités chinoises précisent par ailleurs  que M. Huang aurait fait cadeau d'un certain nombre de bouteilles à ses amis. 

Lu sur newseveryday

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !