Charlene Wittstock se confie à Madame Figaro | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Charlene Wittstock, future princesse...
Charlene Wittstock, future princesse...
©

Future princesse

Charlene Wittstock se confie à Madame Figaro

La fiancée du prince Albert ouvre ses portes à Stéphane Bern et Karl Lagerfeld à quelques semaines du mariage princier.

Charlene Wittstock est une femme discrète. A 33 ans, celle qui s'apprête à épouser le souverain des Monégasques a accordé une interview rare à Stéphane Bern dans les colonnes de Madame Figaro. Elle se confie sur son état d'esprit, un peu plus d'un mois avant son mariage, le 2 juillet :

"C’est un moment très excitant pour moi. Je pense que n’importe quelle femme qui a la chance d’être aimée par l’homme qu’elle aime vit un conte de fées. Le mariage en est la concrétisation."

Contrairement à sa belle-mère, Grace Kelly, l'ancienne nageuse ne semble pas avoir l'ambition de devenir une icône de style :

"Je ne suis pas une esclave de la mode et je porte des bijoux uniquement pour de grandes manifestations. C’est pourquoi on peut aussi bien me voir avec des robes de couturiers ou habillée de manière ethnique avec des perles, que portant des robes très simples. Je ne pense pas qu’il faille porter les derniers vêtements à la mode pour se sentir heureuse et confiante."

L'interview de la future princesse est accompagnée de photos du couple signées Karl Lagerfeld.

Lu sur Madame Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !