Un candidat aux législatives se retire après avoir giflé sa concurrente | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La politique, un sport de combat ?
La politique, un sport de combat ?
©

Mauvais geste

Un candidat aux législatives se retire après avoir giflé sa concurrente

Une discussion entre l'élu du MRC et sa concurrente du Front de gauche avait mal tourné.

C'est un geste qui lui aura coûté cher. Patrick Nivet, élu chevènementiste du MRC à la mairie de Libourne (Gironde), a finalement décidé de laisser sa place à son suppléant dans la course aux législatives. En cause, la gifle qu'il avait infligée à Marie-Laurence Arnaud, candidate du Front de gauche dans la même circonscription. 

Après les cérémonies de commémoration du 8 mai, une vive discussion entre les deux adversaires s'était envenimée, au point que Patrick Nivet commette l'irréparable. Un geste qu'il dit aujourd'hui regretter, ce qui n'a pas empêché sa victime de porter plainte contre lui : "Je n'appelle pas ça un incident. (...) Il m'a mis une gifle avec une force particulière car j'ai trois jours d'incapacité totale de travail (ITT) et c'est pourquoi j'ai déposé plainte contre lui pour violence volontaire.".

Lu sur FranceSoir.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !