Canada : quand un virus vieux de 700 ans se réveille | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les chercheurs ont analysé les informations génétiques contenues dans des excréments de caribou parfois vieux de 4 000 ans.
Les chercheurs ont analysé les informations génétiques contenues dans des excréments de caribou parfois vieux de 4 000 ans.
©

Résurrection

Canada : quand un virus vieux de 700 ans se réveille

Des chercheurs ont ressuscité un virus vieux de 700 ans contenu dans des excréments de caribou, et affirment que le réchauffement climatique pourrait redonner vie à d'autres virus jusqu'ici gelés.

Ces nouveaux virus ont donc des centaines d'années, et l'un d'entre-eux s'est certainement développé dans les plantes dont le caribou se nourrissait. L'équipe de chercheurs à l'origine de cette découverte affirme qu'il s'agit d'une opportunité pour étudier d'autres virus et élaborer des solutions afin de les combattre. 

Chercheur au "Blood Systems Research Institute" de San Francisco, Eric Delwart affirme que les conclusions de cette étude prouvent qu'un virus peut survivre pendant des périodes étonnamment longues dans un environnement froid. 

Son équipe a analysé les informations génétiques contenues dans des excréments de caribou parfois vieux de 4 000 ans, dans les montagnes canadiennes. Les chercheurs ont ainsi reconstitué l'ADN du virus pour voir si celui-ci pouvait à nouveau infecter des plantes. Après avoir réalisé un test sur une plante proche du tabac, ils ont constaté que les feuilles naissantes étaient bien infectées par ce virus vieux de 700 ans. 

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !