Californie : un serpent de mer retrouvé mort peut-être à cause de l'activité sismique sous-marine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Belle bête, non ?
Belle bête, non ?
©

Godzilla 2

Californie : un serpent de mer retrouvé mort peut-être à cause de l'activité sismique sous-marine

Long de plus six mètres, le spécimen a été retrouvé mort le 13 octobre. Il pourrait venir en aide aux scientifiques quant à la prédiction ou non des tremblements de terre.

Les serpents de mer sont partout. Deux serpents de mer géants ont été découverts en une semaine au large de la Californie. Alors que le premier, trouvé par une instructrice de plongée sous-marine, était d'une longueur de cinq mètres, le second a immédiatement battu ce record. La bête mesurait en effet 5,5m de long  !

La communauté scientifique s'emballe à l'idée de pouvoir "étudier un poisson dont (elle) ne sait rien". Il faut dire que ces serpents de mer vivent habituellement à une profondeur de 900m, bien loin du regard des hommes. Repérer ces animaux si près de la surface - le premier poisson était à neuf mètres de profondeur - était donc une chance qu'il ne fallait pas louper. Le concours de quinze personnes aura tout de même été nécessaire pour sortir l'un des deux poissons géants de l'eau !

Mais le plus important est que ces poissons géants pourraient bien avoir des vertus scientifiques. En effet, à en croire des scientifiques cités dans The Independent, leur mort pourrait être la conséquence d'une activité sismique dans les fonds marins datant de plusieurs jours. Activité sismique qui a généralement lieu quelques jours ou quelques semaines avant un tremblement de terre. Ainsi, Rachel Grant, professeur en biologie à l'université Anglia Ruskin de Cambridge affirme qu'il pourrait y avoir une certaine vérité dans la légende japonaise selon laquelle l'apparition des serpents de mer précède l'arrivée d'un tremblement de terre. 

"Il est théoriquement possible que lorsqu'une secousse sismique a lieu elle soit soit suivi d'une accumulation de pression dans les roches. Pression qui entraîne la formation de charges électrostatiques qui se libèrent ensuite dans l'eau" déclare le Dr Grant. Une autre possibilité étant qu'un tremblement de terre engendre la libération d'une grande quantité de monoxyde de carbone ce qui affecterait ensuite les serpents de mer et autres créatures vivant dans les abysses. C'est pourquoi Rachel Grant assure à The Independent qu'elle va, afin de vérifier sa théorie, "regarder attentivement l'activité sismique de la Californie dans les deux prochaines semaines". "Nous ne savons pas encore s'il y a un tremblement de terre après chaque apparition de serpent de mer mais nous allons étudier s'il existe une probabilité accrue que ceux-ci soient vus avant une secousse" conclut-elle. 

Lu sur The Independent

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !