Il braque une banque... pour se faire soigner | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Il braque une banque...
pour se faire soigner
©

Paradoxe

Il braque une banque... pour se faire soigner

Un Américain malade a été contraint de braquer une banque de Caroline du Nord pour être pris en charge en prison.

James Richard Verone a une façon très particulière de régler ses soucis de santé. Après une vie sans histoire et un licenciement, cet Américain de 59 ans était condamné à enchaîner des jobs précaires mal payés, qui ne lui permettaient pas de souscrire à une assurance santé. Souffrant de multiples douleurs qui l'empêchaient de continuer ses activités de manutentionnaires, il a en plus remarqué l'apparition d'une grosseur au niveau de sa poitrine.

Après avoir rempli plusieurs demandes d'assistance, il n'a été reconnu éligible qu'à l'aide alimentaire. James Richard Verone a fait ses calculs, et il s'est rendu compte qu'il serait bien mieux pris en charge s'il était un détenu. Dans ce cas, l'Etat serait en effet obligé de prendre en charge ses dépenses de santé. L'homme s'est donc rendu au guichet d'une banque au début du mois de juin. Il a demandé à une employée au guichet de lui remettre un dollar sur le champ. Il est ensuite allé s'asseoir dans le hall, où il a patiemment attendu l'arrivée de la police. Initialement fixée à 100 000 dollars, sa caution a été ramenée à 2 000 dollars. Une somme qu'il n'est pas pressé de payer. 

Lu sur la Gaston Gazette (via Business Insider)

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !