Beyoncé : en pleine polémique avec la Nasa, elle s'explique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Beyoncé est au cœur d'un scandale avec la Nasa
Beyoncé est au cœur d'un scandale avec la Nasa
©REUTERS/Neil Hall

Controverse

Beyoncé : en pleine polémique avec la Nasa, elle s'explique

La raison de la discorde : dans le clip de son titre XO, elle débute le morceau avec des sons provenant de l'accident de la navette spatiale Challenger survenu en 1986.

Trouver un lien entre Beyoncé et la Nasa est a priori loin d'être évident. Et pourtant, il y en a un. D'ailleurs, la chanteuse s'est récemment attirée les foudres de l'agence spatiale américaine. En effet, selon Plurielles, dans le clip de son titre XO, la star âgée de 32 ans reprend des sons provenant de l'accident de la navette spatiale Challenger survenu en 1986. On entend notamment la voix de l'officier en charge de la mission à l'époque. Mais la Nasa estime cela déplacé car la catastrophe avait fait sept morts.

Depuis les réactions se multiplient et décrient le choix de Beyoncé. Face à la montée de la polémique, cette dernière a réagi en personne auprès de la chaîne ABC News. Dans un communiqué, la chanteuse déclare : "Les auteurs de la chanson ont inclus ces extraits en hommage à l'équipage dans l'espoir qu'on ne les oublie jamais (...) Mes pensées s'adressent à toutes les familles des disparus du désastre de Challenger. La chanson XO a été enregistrée avec l'intention sincère d'aider ceux qui ont perdu des proches et nous rappeler que des choses inattendues peuvent se produire, alors aimer et apprécier chaque minute que vous avez avec ceux qui comptent le plus pour vous". Reste à savoir si cela suffira pour calmer les esprits.

lu sur Plurielles

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !