Arrêt de la cigarette : les raisons de la prise de poids enfin révélées | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Les raisons de la prise de poids suite à l'arrêt de la cigarette enfin révélées
Les raisons de la prise de poids suite à l'arrêt de la cigarette enfin révélées
©Flickr/Fried Dough

C'est logique

Arrêt de la cigarette : les raisons de la prise de poids enfin révélées

C'est le changement de la composition de la flore intestinale qui serait à l'origine de cette prise de poids selon une étude soutenue par le Fonds national suisse de la recherche scientifique.

Le constat est le même chez tous les anciens fumeurs. Une fois qu'ils ont arrêté la clope, ils ont pris du poids. Ainsi, selon une étude scientifique, en effet, les anciens fumeurs ont pris 4,7 kg un an. Pire, "lorsque les fumeuses et les fumeurs disent adieu à la cigarette, 80% d'entre eux prennent en moyenne sept kilos. Leur poids augmente, même s'ils ingèrent la même quantité ou même moins de calories que lorsqu'ils fumaient" indique le Fond national de recherche suisse (FNS) à l'origine de l'étude. Mais pourquoi une telle prise de poids ? Selon les scientifiques et contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce n'est pas à cause  d'un changement des habitudes alimentaires, mais d'une bactérie présente dans la flore intestinale.

Pour en arriver à cette conclusion, Gerhard Rogler, professeur au Zurich Centre for Integrative Human Physiology, et son équipe ont étudié le patrimoine génétique des bactéries intestinales présent dans les matières fécales de 20 sujets, et ce sur une période de 9 semaines. Les patients étaient divisés ainsi :  cinq fumeurs, cinq non-fumeurs, et dix personnes venant d'arrêter de fumer depuis une petite semaine. Après avoir examiné les échantillons, les chercheurs ont noté que la diversité bactérienne des excréments de fumeurs et non-fumeurs  avait peu évolué. Ce qui n'est pas le cas pour les personnes en cours de sevrage. "Tandis que dans les excréments des fumeurs et des non-fumeurs, la diversité bactérienne a peu évolué au cours de cette période, l'arrêt du tabac a engendré de grands changements dans la composition de la flore intestinale microbienne", notent les scientifiques.

Autre conséquence constatée, les sujets qui avaient arrêté de fumer ont pris en moyenne 2,2 kilos durant les 9 semaines de l'expérience, même s'ils n'avaient en rien modifié leurs habitudes alimentaires.Pour le Pr Gerhard Rogler, ces résultats sur l'homme confirment les conclusions d'une précédente recherche menée sur des souris. Il avait été transplanté sur l'animal des excréments de souris obèses dans les intestins de souris non-obèses. Le résultat avait alors été le même. Et les chercheurs d'en conclure que c'est donc la modification de la composition de la diversité bactérienne dans les intestins qui explique les kilos supplémentaires après l'arrêt de la cigarette. "La flore intestinale dont la composition a évolué après l'arrêt du tabac fournit probablement plus d'énergie au corps, ce qui engendre une prise de poids chez les fumeurs récemment sevrés",

Lu sur TF1 News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !