Argentine : des scientifiques découvrent un champignon capable de lutter contre le Chikungunya | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Un moustique tigre détecté en Californie
Un moustique tigre détecté en Californie
©Reuters

Champignon magique

Argentine : des scientifiques découvrent un champignon capable de lutter contre le Chikungunya

Le champignon aurait la capacité de détruire les larves de moustiques vecteurs du virus.

C'est peut être une nouvelle avancée en matière de lutte contre la propagation du Chikungunya. Ce "moustique tigre" qui est à l'origine de l'épidémie qui a sévi sur l'île de la Réunion entre 2005 et 2006 et qui est en passe de se développer sur le continent américain, où les Caraïbes subissent depuis plusieurs mois l'épidémie, ne connait toujours pas de médicament capable de lui faire face. 

Heureusement, dix chercheurs argentins de l'Université nationale de La Plata, près de Buenos Aires, ont fait la surprenante découverte d'un champignon baptisé Leptolegnia chapmanii. Ses propriétés ont attiré leur attention puisqu'il aurait un pouvoir mortel sur les larves de 15 variétés de moustiques différents, donc ceux qui véhiculent le Chikungunya et la dengue. La prochaine étape pour les experts est de trouver un liquide qui "pourrait être introduit dans l'eau pour que le champignon s'y développe et élimine les larves", a déclaré le directeur des recherches. A la mi-août, un vaccin prometteur contre le virus du Chikungunya a été testé pour la première fois sur l'homme aux Etats-Unis. 

lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !