Après son licenciement, Maïtena Biraben réclame quatre millions d’euros à Canal+ | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Après son licenciement, Maïtena Biraben réclame quatre millions d’euros à Canal+
©JACQUES DEMARTHON / AFP

Le gros lot

Après son licenciement, Maïtena Biraben réclame quatre millions d’euros à Canal+

L’ancienne présentatrice du "Grand Journal" avait été licenciée pour "faute grave" en 2016.

Un départ qui pourrait coûter bonbon à Canal+. Ancienne présentatrice du Grand Journal avant d’être débarquée pour "faute grave" en 2016, Maïtena Biraben compte bien faire payer cher, très cher, ce licenciement à Vincent Bolloré et à la chaîne cryptée. Elle réclame des indemnités et des dommages et intérêts pour un montant de quatre millions d’euros.

D’après L’Express, qui cite son avocate Me Claire Fougea, Maïtena Biraben avait négocié un salaire de plus de 84 000 euros brut par mois. "C’est un CDI écrit. Le salaire annuel est de 650.000 euros, 50.000 euros sur 13 mois. S’y ajoute une prime de présence de 360 000 euros brut, ce qui fait une moyenne mensuelle de 84 167 euros brut" a estimé l’avocate devant le tribunal des prud’hommes.

"Vincent Bolloré fait ce qu’il veut avec sa chaîne. Mais on peut aussi traiter les gens correctement. Il y a un tel mépris, une telle violence de sa part" déclaré Maïtena Biraben dans Le Parisien. L’animatrice, qui travaille désormais pour RMC, a ajouté : "Je m’attendais à un fin comme celle-là, c’est pour ça que j’ai signé un contrat béton. Or, mon licenciement est abusif et l’attitude de Vincent Bolloré déloyale. Il va le payer cher, le plus cher possible". Le jugement de l’affaire sera rendu le 27 septembre.

Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !