Après "On n'est pas couché", Natacha Polony pourrait rejoindre l'équipe du "Grand Journal" la saison prochaine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Natacha Polony ne sera plus aux côtés d'Aymeric Caron dans On n'est pas couché la saison prochaine
Natacha Polony ne sera plus aux côtés d'Aymeric Caron dans On n'est pas couché la saison prochaine
©

Mercato médiatique

Après "On n'est pas couché", Natacha Polony pourrait rejoindre l'équipe du "Grand Journal" la saison prochaine

Selon les informations du blog de Jean-Marc Morandini, elle s'est entretenue la semaine passée avec la production de l'émission de Canal Plus.

Natacha Polony avait gardé le mystère sur son avenir. Depuis l'annonce de son départ de "On n'est pas couché" sur France 2, les rumeurs allaient bon train. Certains disaient que la journaliste se concentrerait sur la radio, d'autres lui prédisaient l'animation d'une émission à la télévision, finalement, il semblerait qu'elle ait choisi. D'après des informations du blog de Jean-Marc Morandini, Natacha Polony pourrait rejoindre l'équipe du Grand Journal de Canal Plus. 

Toujours d'après le site, elle se serait entretenue la semaine passée avec la production de l'émission de Canal Plus. "La journaliste devrait donc bien rejoindre l'équipe en septembre prochain" annonce le site. Par ailleurs, Catherine Barma, productrice d'On n'est pas couché, invitée ce mercredi matin sur Europe 1 n'a pas démenti. Une chose est certaine, elle a confirmé son départ de l'émission de Laurent Ruquier.

Il y a quelques semaines, Natacha Polony avait affirmé au Parisien : "Il faut savoir s’arrêter quand on est sûr d’être toujours bon. Si j’ai du temps, j’écrirai des livres. Et si j’ai la possibilité d’animer une émission de télévision culturelle, politique, de débats... ce serait génial". 

 
Lu sur jeanmarcmorandini.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !