Apple : la iRadio, c'est pour bientôt | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
L'iRadio devrait bientôt être officialisée par Apple
L'iRadio devrait bientôt être officialisée par Apple
©Reuters

Partenariats signés

Apple : la iRadio, c'est pour bientôt

Selon les médias américains, la firme de Cupertino aurait signé avec deux majors du disque, à savoir Warner et Universal, tandis que les négociations seraient encore en cours avec Sony.

Vous en rêviez ? Apple l'a fait. Les rumeurs d'une iRadio circulent depuis des mois. Les derniers bruits de couloirs se font de plus en plus précis. L'offre de radio en streaming de la firme de Cupertino devrait être prochainement officialisée. En effet, selon le New-York Times et le Wall Street Journal, après de longs mois de négociations, Apple aurait enfin signé avec deux grandes industries du disque et serait sur le point de le faire avec une troisième. Le deal serait conclu avec Warner et Universal et les négociations sont toujours en cours avec Sony Music Entertainment et sa branche "indépendante" Sony/ATV

Ainsi, selon ces deux quotidiens, "Apple pourrait dévoiler son service de radio en ligne à l'occasion de la conférence de la WWDC, qui se tiendra le 10 juin prochain".  Selon le New-York Times, le futur service iRadio devrait fonctionner de la même manière que Pandora et ne serait donc pas un concurrent direct de Deezer ou Spotify. Comme nous vous l'annoncions il y a quelques temps, avec iRadio, l'utilisateur pourrait écouter sur Internet, et via des applications mobiles, des webradios qui diffusent à longueur de journée des morceaux de musique. Le service serait gratuit et financé par la publicité. Des limitations de temps pourraient être imposées (écouter un artiste seulement pendant une heure par exemple). Une opportunité d’acheter le titre en écoute via la plateforme iTunes sera bien évidemment offerte par la firme à la pomme.

Dans un premier temps, le service iRadio serait disponible aux États-Unis, Angleterre, Allemagne, France et dans d’autres pays non cités, selon le site américain.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !