Angoulême : le prix "Couilles au cul" pour une dessinatrice turque | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Angoulême : le prix "Couilles au cul" pour une dessinatrice turque
©

Récompense

Angoulême : le prix "Couilles au cul" pour une dessinatrice turque

Le festival off de bandes dessinées l'a récompensé en raison de la situation de la presse et des dessinateurs de presse en Turquie.

Un "charmant" nom pour un prix très symbolique. La dessinatrice turque Ramize Erer a reçu au festival off de bandes dessinées d'Angoulême le prix "Couilles au cul", qui récompense le courage d'un artiste du domaine. "Le jury a choisi de remettre le Prix "Couilles-au-cul" 2017 à Ramize Erer d'abord pour rappeler la situation difficile que vivent en ce moment les dessinateurs de presse turcs (...) et d'autre part pour rendre hommage au courage de cette dessinatrice et à son combat pour la cause des femmes, victimes collatérales de la politique d'Erdogan."

Exilée en France, cette féministe a dédié ce prix à sa mère "qui est devenue féministe sans avoir connu ni Virginia Woolf, ni Simone de Beauvoir. Elle publie depuis 2010  Bayan Yanı, le seul journal de bande dessinée au monde conçu exclusivement par des femmes qui s'attaque aux travers de la société turque.

Lu sur Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !