Affaire Morandini : les journalistes d'iTélé pourront faire valoir leur clause de conscience | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Affaire Morandini : les journalistes d'iTélé pourront faire valoir leur clause de conscience
©Capture Europe1

(Pas) Bienvenue !

Affaire Morandini : les journalistes d'iTélé pourront faire valoir leur clause de conscience

Cette disposition leur permet de démissionner tout en touchant des indemnités.

La direction de iTélé a indiqué ce vendredi matin aux salariés de iTélé qui refusent de travailler avec Jean-Marc Morandini qu'ils pourront faire valoir leur clause de conscience. Ils pourront ainsi démissionner tout en touchant des indemnités. 

En effet, les journalistes de la chaîne s'opposent depuis plusieurs jours à l'arrivée de Jean-Marc Morandini, mis en examen mis en examen pour "corruption de mineur aggravée". Une motion de défiance a été votée à plus de 92% le 12 octobre. En réaction, la direction de la chaîne a décidé d'avancer le retour à l'antenne de l'animateur dès le lundi 17 octobre. Il devrait animer Morandini Live, une émission quotidienne consacrée aux médias et diffusée de 18 heures à 19 heures. Il a publié une tribune sur le site du Monde répondant à celle publiée par la Société des journalistes d’iTélé la veille qui lui demandaient de "ne pas venir", leur demandant de le "laisser faire son métier".  

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !