A partir du 1er janvier, une carte d’identité sera obligatoire pour les vélos neufs | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
vélo carte d'identité identification commerces vol effet dissuasif
vélo carte d'identité identification commerces vol effet dissuasif
©DENIS CHARLET / AFP

Effet dissuasif contre le vol ?

A partir du 1er janvier, une carte d’identité sera obligatoire pour les vélos neufs

Dès le 1er janvier 2021, les vélos neufs vendus dans le commerce devront obligatoirement porter un « identifiant unique » auquel seront attachées les coordonnées de son propriétaire. Ce dispositif doit permettre de lutter contre les vols.

Le 1er janvier 2021 va marquer une petite révolution pour l’univers des passionnés et des utilisateurs de vélos. Une mesure de marquage obligatoire va entrer en vigueur le 1er janvier prochain. Elle concerne les vélos neufs vendus dans les magasins. Ce dispositif doit permettre de lutter contre les vols avec un effet dissuasif mais aussi de retrouver les propriétaires quand le vélo réapparaît.

Selon les précisions des ministères de l’Intérieur et de la Transition écologique, « au-delà de l’effet dissuasif, les forces de l’ordre qui seront équipées et formées pour consulter le fichier national pourront directement contacter le propriétaire lorsqu’un vélo est retrouvé ».

Cette obligation, en vertu du décret du 23 novembre 2020 « relatif à l’identification des cycles », entrera en vigueur le 1er janvier pour les véhicules neufs, et le 1er juillet 2021 pour ceux d’occasion vendus en magasin.

Le fichier sera géré par l’Association pour la Promotion de l’Identification du Cycle (APIC).

L’identification sera également possible pour les ventes entre particuliers. Les modalités exactes d’identification n’ont pas été précisées.

Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !